Biographie

Publié le par Rubis

Biographie

Les parents de Mallaury se sont rencontrés un peu bizarrement sur un pont de Strasbourg, en se rentrant dedans. Le père de Mallaury était commercial en publicité et sa mère était encore étudiante. Après leur mariage, celle-ci n'a pas travaillé et est restée au foyer. Marie-Laurence naît un 19 mars 1972, à Lille. Si Mallaury est née dans cette ville, elle n'y est restée que quinze jours puisque ses parents ont souvent déménagé : Lille, Nantes, Lyon, Nice... A l'école, Marie-Laurence est une excellente élève. Elle apprend même le piano et la danse, mais arrêtera assez vite car elle prend cela comme une contrainte. La vie est assez bohême puisque les périodes de vaches maigres font place à l'abondance et ainsi de suite. Quand Mallaury atteint l'âge de onze ans, Beverley, sa petite soeur naît. Cette enfant, qui devait être l'enfant de la réconciliation dans un couple qui partait à la dérive, n'a pas empêché la séparation. Quelque temps plus tard, une autre petite soeur naît, Alexandra, fille de son père et de sa belle-mère.
A l'âge de treize ans, Mallaury commence à s'intéresser aux garçons...
A quinze ans, elle échange son premier baiser et avec ce même garçon, elle saute le pas. Ils restent un an ensemble.
Après cette rupture, elle rejoint sa mère et sa petite soeur à Nice où elle passe son bac.
A la même époque, sa mère inscrit Beverley dans une agence de mannequin, Privilège. La directrice demande à Mallaury de s'inscrire et elle commence à faire ses premières vraies armes (elle avait déjà posé pour une publicité quand elle avait sept ans, pour des cuisines à Nantes).
Elle retourne à Paris où elle emménage dans un studio acheté par son père. Elle commence des cours de commerce dans une école bilingue américaine, MBA Institute. Elle y reste deux ans puis s'inscrit en fac de droit à Assas.
En 1992, la directrice de l'agence de Nice l'appelle pour lui dire qu'une agence parisienne Beauties a vu son book. Elle est engagée pour la pub Coca-cola. Elle commence à enchaîner les castings.
Quand elle passe un casting pour AB Productions, Mallaury pense qu'il s'agit d'un travail de mannequin. Elle vient, elle lit un texte devant une caméra et s'en va. Elle y retourne pour jouer une scène comique. Elle est prise et décide d'arrêter ses études.
Elle commence alors à tourner les 200 épisodes que compte la série, Le miel et les abeilles.
Un jour, elle voit enfin un épisode de la série et tombe des nues. Elle, qui prenait tout avec légerté, s'aperçoit que des gens regardent la série et que son jeu d'actrice n'est pas terrible. Elle prend conscience que le métier d'actrice est un métier à part entière. Elle va travailler dur et rendre le personnage de Lola plus intéressant à la fin de la série.
En parallèle de la série, elle commence le théâtre. Elle en fera quinze au tolal jusqu'en 2000.
En 1993, elle sort un cd deux titres avec les deux chansons, Les filles, c'est très compliqué et Fleur sauvage. Pour l'occasion, elle réalisa elle-même sa maquette, payant de sa poche les musiciens et le studio d'enregistrement.
La même année, elle tourne dans un épisode des Filles d'à côté, où elle joue son propre rôle. Elle tourne aussi dans deux films : Jacques le fataliste et Forza roma. Le cinéma lui ouvre enfin ses portes.
Elle tourne aussi l'épisode spécial Noël d'Ab, Une famille en or.
En 1994, éclate le scandale de la petite culotte mais Mallaury va s'en servir pour avancer dans la vie et elle décide d'arrêter Le miel et les abeilleset de quitter AB Productions.
Elle tourne un autre film, Siete mil dias juntos.
En 1995, pour remercier ses fans pour leur soutien et pour atténuer un peu leur tristesse de voir partir Lola, Mallaury sort son livre racontant sa vie, A la vie, à l'amour ainsi qu'un calendrier avec des photos coquines.
Elle tourne dans deux téléfilms, Le groom de Paul Racer et Une femme explosive avec Roger Hanin.
En 1996, elle tourne deux films (Les deux papas et la maman et Al centro dell'area di rigore) et un court-métrage belge, Penalty. Mais elle va surtout commencer une série qui va devenir culte avec le temps, Sous le soleil. Elle joue Sandra, une jeune avocate qui décide de sauver la plage de son enfance et celle de ses amis. Mais Mallaury est instable et quitte la série. En faisant cela, elle saborde sa carrière. Alors que toutes les portes s'ouvraient devant elle : télé, théâtre, cinéma et elles vont toutes peu à peu se refermer totalement.
En 1998, elle tourne un court-métrage, Scalp de Patrick Bagot.
En 1999, elle tourne un autre court-métrage, Oeil pour oeil de Pierre Nogueras.
Elle sort l'album Noël 2000 où elle reprend des chansons d'époque.

En 2001, le cinéma lui sourit à nouveau : Adieu Babylone de Raphaël Frydman.
Entretemps, elle s'est mariée et a eu deux enfants. Suivra une nouvelle période de galère, où elle ne vit que du RMI.

En 2005, elle participe à l'émission La ferme 2 mais elle sort au bout de la première semaine. Elle se fait remarquer par ses tenues excentriques tout le long des émissions. Mais le monde du spectacle s'ouvre de nouveau à elle tout doucement.
Elle tourne dans un documentaire de Judith Caren, ADN et dans une série diffusée sur TPS, Les coulisses du show-businness. Doc Gynéco l'appelle pour participer à un clip et surtout, elle parle d'un nouveau single Zoo et d'un nouvel album.
Mais en 2006, rien n'avance et surtout, elle ne fait qu'une voix d'aéroport dan le film Beur bleu rouge de Mahmoud Zemmour.

Elle apparaît dans quelques émissions télé mais ne semble pas avoir d'actualités à défendre.

Un reportage concernant son nouvel album est diffusé fin février 2006 dans l'émission de Jean-Luc Delarue Ça se discute sur France 2 puis elle apparaît dans l'émission de Mireille Dumas Vie Privée, Vie Publique.

Depuis elle s'était remariée avec Abraham. Elle a été guérie d'un cancer de l'utérus et a accouché en 2009 d'un petit Shiloh.

Ses deux premiers enfants lui ont été retirés en 2010. 2011, elle apparaît dans une émission où elle est entourée de ses amis et parle de ses projets artistiques qui avancent doucement mais sûrement.

Mars 2011 : son mari subit une rupture d'anévrisme et elle se retrouve donc sans logement depuis cette période. Elle a vécu des allocations familiales jusqu'au mois de novembre. Puis se retrouve à la rue au mois de décembre, son fils lui ait retiré et elle vit dans la rue. Février 2012, marre de cette situation, elle donne une interview au Parisien, apparaît dans des émissions télé où elle est malmenée. Depuis elle monnaye ses interviews (et elle a tout à fait raison) pour pouvoir prendre un appartement et ainsi récupérer ses enfants.

Elle a commencé l'écriture d'un deuxième livre.

Hiver 2013 : la garde de Shiloh lui ait à nouveau retiré, Mallaury se retrouvant à nouveau à la rue. Le mariage avec le père de l'enfant est annulé.

Depuis elle travaillerait chez un fleuriste et poursuit peut-être l'écriture de son livre.

Biographie en partie faite par Rubis.
Le vol de post est interdit.

Publié dans Biographie